Foot- SRFC : premier rebond attendu contre Séville

Le Stade Rennais ne va pas bien, c’est un euphémisme. Avec huit défaites lors des dix dernières rencontres, les « Rouge et Noir » ont le baromètre confiance à zéro. Zéro comme les chances de voir un printemps européen, depuis la défaite concédée à Krasnodar la semaine passée. Zéro comme les enjeux mathématiques pour les deux équipes, dont le classement ne bougera plus quoi qu’il arrive. Zéro enfin, comme le nombre de spectateur dans une campagne de Ligue des Champions, la première, qui s’achève ainsi dans une certaine indifférence mais surtout, avec une amertume palpable, tant pour la sensation de ne pas avoir pu vivre l’histoire comme cela fut rêvé que par les résultats. Pour autant, attention, ce match revêt de certains enjeux !

Ce soir, au Roazhon Park, les joueurs de Julien Stéphan doivent avant tout montrer autre chose, donner écho au cri lancé par Benjamin Bourigeaud après la défaite de samedi dernier contre Lens ainsi qu’aux mots appelant à retrouver la confiance, le plaisir et pourquoi pas, la victoire. Face à des Andalous qui jouent pour le plaisir ce soir en Bretagne, et ceux-ci ratent rarement l’occasion d’en prendre et d’en donner. Les Rennais tenteront de remporter le premier match de leur histoire dans la compétition, précieux pour la confiance et aussi pour les finances afin de stopper la progression du doute. Pour cela, Julien Stéphan devra faire sans Romain Del Castillo qui s’ajoute aux absences de Daniele Rugani, Jonas Martin, Martin Terrier, Alferd Gomis et Serhou Gomis. Nayef Aguerd, lui, fera son retour en défense centrale.

Rendez-vous à 21 heures avec le rebond au programme… ou de nouvelles idées noires pour aller jusqu’à dimanche, 13h, pour le match capital de la semaine à Nice, autre européen en mal de points et de confiance.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*