Hand – SGRMH : Entretien avec Juliette Guerrier

Nouvelle venue à  Saint-Grégoire cet été, quel fut ton parcours avant de rejoindre les Roses ?

J’ai commencé en Normandie dans un petit club puis je suis passée par les sélections de comité et région. A 16 ans, j’ai rejoint le HAC Handball pour évoluer en N1 et N2 avant d’entrer au Centre de Formation de Fleury Loiret, où lors de ma dernière année, j’ai intégré le groupe D1. J’ai pu prendre part à deux tours de Coupe d’Europe. Par la suite, j’ai évolué à Octeville sur Mer, en D2.

Pourquoi avoir fait le choix de revenir en D2 ?

L’expérience en Coupe d’Europe avec Fleury a été très enrichissante mais il y avait des joueuses plus expérimentées devant moi. Je n’avais pas toute la confiance du coach pour tenir l’équipe pendant les matchs. J’ai eu besoin de reprendre confiance, de retrouver mes repères sur le terrain et d’accumuler du temps de jeu.

Tu es maintenant grégorienne. Comment s’est bouclée ton arrivée en terres bretonnes ?

J’étais en contact depuis plusieurs années avec Olivier Mantès et je connaissais déjà certaines filles comme Claire Scheid ou Camille De Sousa depuis le centre de formation à Fleury. Je connaissais aussi un peu le club à force de venir jouer à la Ricoquais. Pendant le confinement, le coach est revenu vers moi pour me proposer d’intégrer l’équipe. Avec le mois de préparation que nous avons pu faire ensemble, j’ai appris à connaître le reste de l’effectif et le staff. Je me sens déjà bien intégrée.

Découvrez la suite de l’entretien dans votre journal dès mardi prochain dans vos points de dépôts habituels !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*