Foot- SRFC : Le point mercato du 25 août

Alors que la frénésie mercato, où les pokers menteurs se multiplient de partout entre agents et journalistes, clubs et agents ou joueurs et club, s’achèvera dans six jours, le paradoxe réside dans le fait que les choses vont sérieusement s’accélérer partout en Ligue 1 et en Europe après trois mois de calme plat pour la majorité des clubs, touchés par la crise sanitaire et obligés à la prudence. De quoi poser la question de la pertinence d’un marché étalé sur autant de semaines et venant déstabiliser de nombreuses formations n’ayant pas les moyens de garder leurs joueurs jusqu’au 31 août.

Le Stade Rennais, lui, a déjà été très actif sur le marché (le second club français derrière le PSG en termes d’investissement) avec les arrivés prometteuses et déjà convaincantes de Badé, Meling, Santamaria, Sulemana et cela n’est pas terminé. Le transfert de Lovro Majer, sur le terrain ce soir avec le Dinamo Zagreb avec un scénario improbable à réussir pour son équipe face au Sheriff Tiraspol (battus 3-0 à l’aller), serait bouclé selon de multiples sources et probablement officialisé demain. 12 M€ + 3 M€ de bonus sont évoqués. Le joueur, âgé de 23 ans, peut évoluer sur tous les postes du milieu de terrain, avec des dispositions pour le jeu offensif en faisant un numéro 10 naturel mais aussi un joueur capable d’évoluer sur les côtés et de rentrer dans l’axe. Autre certitude annoncée, l’arrivée du jeune gardien turc Dogan Alemdar pour 3 M€ en provenance de Kayserispor pour concurrencer Alfred Gomis.

Crédit photo transfermarkett

Pour le reste, d’autres éventuels renforts sont évidemment liés à plusieurs départs qui pourraient être actés sous peu : Gerzino Nyamsi a des touches en Ligue 1 mais peut aussi rester en Bretagne derrière le duo Aguerd – Badé, ce qui n’empêchera pas le club de tenter un défenseur central supplémentaire d’ici au 31, bien que le jeune Warmed Omari fasse partie des plans rennais. A gauche, Faitout Maouassa va partir et sa situation serait sur le plan de se décanter. L’étranger semble être la priorité pour un joueur barré par la paire Meling-Truffert. A un an de la fin de son contrat, l’international espoir français est estimé à 3 M€. Au milieu de terrain, le board rennais est suspendu à l’offre tant attendue pour Eduardo Camavinga, dont on sait désormais qu’il ne prolongera pas son bail en Bretagne. Invité, de fait, à quitter le club pour ne pas partir libre dans un an, le jeune international français se rêve au PSG, qui serait réceptif à son profil. Problème, le club de la capitale peut parfaitement attendre un an et récupérer le joueur libre, surtout au vu du nombre d’internationaux présents dans ce secteur de jeu. L’Angleterre, l’Espagne ou l’Allemagne reviendront-ils à la charge pour un joueur que son agent décrivait comme réclamé par l’Europe entière ? Le suspens risque de s’étendre jusqu’au bout du bout et d’égarer un peu plus encore un joueur en perdition sur les terrains de la confiance et de l’épanouissement.

S’il part, « Cama » devra être remplacé et le dossier Jens Cajuste, qui n’a signé nulle part, reste une piste avancée. L’international néerlandais Teun Koopmeiners, à peine plus âgé et plus onéreux (23 ans, estimé autour des 20 M€), est également dans les petits papiers du SRFC. Son profil plaît aux dirigeants rennais et son départ de l’AZ Alkmaar est acté. Reste à savoir pour quelle destination… James Lea-Siliki, poussé vers la sortie, serait proche de l’Espagne, Alaves et Valence s’intéressant à son profil. Une opportunité de fin de mercato en Ligue 1 reste également possible. Autre piste au milieu de terrain, si un départ « inattendu » type Benjamin Bourigeaud, dans les petits papiers de Lyon et du Bétis Séville, ou Jérémy Doku, toujours suivi de très près par Liverpool, se concrétisait : Angelo Fulgini. Le départ d’Angers du milieu de terrain polyvalent du SCO ne fait plus de doutes, les Angevins étant obligés de vendre, mais la destination reste un mystère. Son coût est estimé à 12 M€ et les contacts avec Rennes sont là. En pole avant l’opportunité Majer, il demeure une possibilité et présente l’avantage de parfaitement connaître la Ligue 1. Romain Faivre, enfin, selon Le Parisien, est également une piste à prendre au sérieux si l’international belge ralliait l’Angleterre mais Rennes est loin d’être seul sur l’international espoir françois, passé notamment par Monaco.

En attaque enfin, Romain Del Castillo, longtemps candidat au départ, n’a pas trouvé de destination et devrait poursuivre en « Rouge et Noir ». Rafik Guitane, invité à trouver un club, cherche toujours une solution tandis que M’Baye Niang, en revanche, aurait refusé toutes les offres et se verrait bien rester à Rennes, fort d’un contrat confortable. Pas certain que le club l’entende de la même oreille, lui qui ne compte clairement plus sur l’international sénégalais. Une résiliation peut être imaginée d’ici au 31 si aucune autre solution n’est trouvée. Côté renforts, certains insiders annoncent une surprise, même si, jusqu’à maintenant, ce mot ne semble pas vraiment être dans le champ lexical de Florian Maurice, auteur, quoi qu’il arrive, d’une très belle session transferts cet été. Fin du suspens, des prises de bec et de la « grande foire internationale du football » le 31 à minuit.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*