Foot-SRFC : Kamaldeen Sulemana est Rennais !

L’info était attendue toute la journée d’hier, ayant fuitée, elle a été officialisée tard dans la soirée : Kamaldeen Sulemana, jeune ailier ghanéen de 19 ans, s’est engagé avec le Stade Rennais pour cinq saisons. Le montant du transfert avoisinerait les 20 M€, bonus compris, en faisant le plus important jamais vu au Danemark, où il évoluait depuis un an et demi dans le club de Nordsjælland (8 passes décisives et 10 buts). L’enthousiasme soulevé auprès de la communauté « Rouge et Noir » est à la hauteur de l’événement, avec de très grosses attentes. Peut-être trop, trop vite ?

Parfait inconnu de tous il y a un mois, avant que le quotidien l’Equipe ne révèle l’intérêt du club breton pour le virevoltant ailier ghanéen, le joueur suscite une attente énorme, tant par le prix de son transfert que par les compilations de dribles trouvées le concernant sur Youtube. Florian Maurice, lui, n’a pas eu besoin de ces montages impressionnant pour se faire un avis, lui qui suivait le joueur depuis un an. Le directeur sportif rennais annonce la couleur sur le site officiel : « C’est une belle recrue car c’est un joueur qui était sollicité. On a réussi à faire ce qu’il fallait pour l’attirer à Rennes. Ce qui au départ n’était pas forcément quelque chose d’évident. On était en concurrence avec des clubs comme l’Ajax ou d’autres de Premier League. On montre que l’on est capable d’attirer des joueurs de ce standing. C’est une satisfaction pour l’ensemble du club. Je le connais depuis qu’il est au Danemark. C’est un joueur que l’on a suivi toute la saison. « 

L’Ajax s’y voyait déjà… Le photomontage est à oublier mais n’hésitez pas à savourer les neuf minutes qui suivent !

Proche de s’engager avec l’Ajax Amsterdam il y a quelques jours (les fans du clubs hollandais s’étant même amusés aux photomontages comme sur la vidéo ci-dessus), après avoir été sollicité par de nombreux clubs de haut niveau européen, le jeune homme a brusquement changé de cap, mettant le Stade Rennais en priorité numéro 1. L’attractivité de la Ligue 1 Uber Eats est un argument prêtant à débat ( il suffit pour cela de se pencher sur les résultats en coupe d’Europe des clubs fraçais depuis 10 ans ou sur le cirque pathétique des droits TV…) , surtout si la Premier League était en face… On peut donc imaginer aisément que le Stade Rennais a offert les conditions rêvées et fait un gros effort pour ce jeune joueur au drible dévastateur mais encore inexpérimenté au plus haut niveau. A l’image de Jérémy Doku il y a un an, le SRFC sait qu’il tient la un joueur spectaculaire, au potentiel très élevé, qui pourrait rapporter très gros dans les deux à trois années à venir et enflammer d’ici-là le Roazhon Park avec son comparse belge sur les côtés de l’attaque rennaise. Le garçon valait la peine d’investir fort, si l’on en croit le directeur sportif rennais, et l’attente n’en sera désormais que plus grande, logiquement, de la part des observateurs, public ou médias. Pour autant, il faudra faire preuve d’un peu de patience et de mansuétude avant de porter des jugements trop hâtifs : « Il va falloir maintenant qu’il travaille et qu’il se mette au diapason car il ne connaît pas la Ligue 1 Uber Eats, ajoute Florian Maurice. C’est un championnat difficile. À lui de bien s’intégrer. Il a quelques notions de français donc ça peut aller assez vite.

Le nouveau feu-follet rennais lui, a posé ses premiers objectifs, là aussi sur le site officiel : « Je suis très heureux de rejoindre le Stade Rennais F.C., un très bon club français. Le projet correspond à mes attentes. La Ligue 1 Uber Eats fait partie des meilleurs championnats en Europe. Il y a une très belle équipe à Rennes, beaucoup de talent. Je sais que le club est réputé pour sa formation. Pour un jeune joueur comme moi, c’est le meilleur choix pour progresser. Je suis venu pour aider l’équipe à atteindre ses objectifs. C’est un beau challenge à relever. »

Après Loïc Badé (17 M€), voilà une deuxième recrue qui confirme les ambitions d’un Stade Rennais armé financièrement sur un mercato dont il est pour l’instant le seul animateur en compagnie du PSG. Des profils jeunes signés pour cinq ans, avec un fort potentiel et bien décidés à franchir un cap, voilà de quoi rendre très intéressant la saison rennaise à venir. Et attention, le bel été rennais, pour le moment, sur le terrain du mercato, est loin d’être terminé. Certes, jeune, la formation rennaise commence à avoir une sacrée allure et pourrait bien avoir son mot à dire dans une Ligue 1 qui reprendra ses droits dans trois semaines désormais.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*