SDL – La belle dynamique se poursuit !

Comme la semaine passée, la majorité des supporters des clubs de la Métropole rennaise pouvait avoir le sourire ce week-end. Un « quasi-perfect » aligné un second lundi de suite, ce n’est pas commun et ça fait du bien !

Le Stade Rennais tout d’abord, engagé dans sa course contre la montre, n’a pas fait de détails du côté d’Angers. Face à un adversaire sur lequel ils s’étaient déjà ratés deux fois cette année, en Ligue 1 et en coupe de France, les « Rouge et Noir » ont construit leur succès avec intelligence et qualité technique. Trois beaux buts, inscrits par des attaquants en confiance, une domination sereine et nette, un petit coup de pouce du destin avec un but refusé à Bahoken pour une poussette sur Alfred Gomis prêtant au débat et voilà nos Rennais plus que jamais dans la course, Lens ayant perdu deux points à Brest. Pour continuer de rêver à un retour en coupe d’Europe, néanmoins, le droit à l’erreur reste très restreint, à commencer par le match de dimanche face à Dijon. Avec la même implication et des joueurs aussi précis qu’à Angers, cela doit être une formalité face à des Bourguignons dont l’avenir est déjà en Ligue 2.

Le Cesson Rennes MHB est lui clairement méconnaissable en ce mois d’avril et ce, dans le bon sens du terme. Les discussions et échanges en interne, entre toutes les composantes, ainsi que l’apport d’un coach mental continuent de porter leurs fruits. Après avoir vaincu Tremblay et Chartres, les Irréductibles ont connu une semaine fructueuse, d’abord en arrachant au mental un excellent point à Toulouse sur les ultimes secondes mardi (30-30) puis en allant chercher deux points précieux à Limoges (six défaites de rang pour les coéquipiers de Romain Ternel…) bien que menés de trois buts à dix minutes du terme. En changeant de système et en appliquant une stricte sur l’ancien demi-centre cessonnais, les Irréductibles ont renversé le match pour le prendre à leur compte et ne plus le lâcher (26-27) ! Avec un gardien, Jozé Baznik, une nouvelle fois décisif et un Florian Delecroix en mode coupe d’Europe (8 buts), le CRMHB rejoint ainsi à la dixième place du classement avant de recevoir Chambéry mardi pour enchaîner, pourquoi pas, un cinquième match sans défaite. Le maintien se profile à l’horizon…

Chez les filles du SGRMH, en revanche, c’est plutôt un lundi « soupe à la grimace » qui se vit à refaire dans les têtes un match perdu à la veille à Octeville quand bien même tout était réuni pour le gagner. Devant au score à 10 minutes de la fin avec trois buts d’avance, les « Roses » ont butté sur une gardienne en feu et perdu pied dans le money time, passant de 16-19 en leur faveur à 23-22… Un revers qui les envoie dans la poule de Playdowns à priori la plus compliquée, avec le cinquième et le huitième de la poule B. Certains matchs restaient encore à disputer dans celle-ci pour être fixé sur le futur calendrier des filles, qui démarreront devant Noisy cette phase décisive pour le maintien. Mais que de regrets pour les « Roses » qui auront manqué de régularité dans une saison il est vrai, qui ne les aura pas épargnées sur le plan des blessures ou arrêt de joueuses cadres.

L’heure était à la reprise pour l’Union Rennes Basket, en déplacement aux Sables d’Olonne après une longue interruption due à la Covid 19. Avec un sprint final jusqu’à début mai comprenant cinq matchs à disputer, les Rennais ont repris comme ils avaient arrêté, face à Bordeaux, par une victoire. Difficile et obtenue sans Saïd Ben Drisse et Clément Poncet-Leberre et avec un Youri Morose diminué, elle montre que l’URB n’a rien perdu de sa détermination et de son envie de gagner chaque match se présentant à elle. Prochaine étape mardi à Vanves, avant de se déplacer à Angers vendredi.

Côté volley enfin, le REC Volley masculin est allé s’imposer à Reims (1-3) et a définitivement validé sa première place et jouera les finales d’Elite pour tenter de remporter le titre de champion de France début mai. Les filles, de leur côté, se sont imposées à Bordeaux, classé juste devant elles au classement. Une excellente opération et un pas important vers le maintien dans cette phase de Playdowns.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*