Foot-SRFC : Pourquoi l’exploit à Séville est possible…

Demain, le Stade Rennais a rendez-vous avec son deuxième match de Ligue des Champions, dans des conditions sanitaires toujours aussi difficiles. Sanchez Pizjuan sonnera bien évidemment creux et les supporters rennais ne seront cette fois-ci hélas pas de la fête. Le meilleur remède face à cette morosité ? Un exploit, finalement à portée des Bretons. Pourquoi ?

Avant tout, les Andalous sont loin d’être dans la forme de leur vie. L’équipe, triomphante au mois d’août en Europa Ligue est désormais beaucoup plus mal à l’aise, notamment offensivement. En championnat, le FC Séville ne pointe qu’à la 13ème place du championnat, très loin de ses ambitions initiales. Avec deux victoires, un nul et deux défaites, les coéquipiers de Jesus Navas patinent. Mieux, ils n’ont plus gagner depuis le 4 octobre (deux nuls, deux défaites), n’inscrivant qu’un petit but à Barcelone en 360 minutes ! C’est maigre et très insuffisant, à l’image des deux derniers revers en Liga face à des équipes loin d’être des cadors (Grenade et Eibar). Attention cependant au réveil de la bête blessée !

De l’autre côté, sans rouler les mécaniques, les Rennais peuvent donc s’avancer avec ambition et sans complexe en Andalousie, même si eux aussi ne sont pas au mieux depuis quatre rencontres (trois nuls et une défaite). Les buts marqués sont là mais Rennes en encaisse également trop ces temps-ci, peinant à trouver le juste équilibre tactique entre une ligne placée haut sur le terrain et l’envie d’aérer le jeu le plus possible en s’appuyant notamment sur les latéraux. Contre le FC Séville, le Stade Rennais pourrait être privé d’Eduardo Camavinga, légèrement touché physiquement même si rien n’a encore été confirmé à ce jour. L’occasion, peut-être, de tester un autre système avec une possible défense à trois axiaux (Da Silva-Rugani-Aguerd) avec une animation sur les ailes assurées par les latéraux et un axe plus fourni, avec la possible association d’Hunou et Guirassy devant un triange N’Zonzi-Grenier-Bourigeaud.

Plutôt convaincants il y a une semaine contre Krasnodar sans être récompensés pour autant, les « Rouge et Noir » n’ont absolument rien à perdre et on le sait, le costume d’outsider est encore celui qui va le mieux aux Bretons. Dominateurs à Chelsea, les Andalous, eux, savent qu’ils n’ont pas le droit à l’erreur, dans un groupe plus serré que jamais. Déjà auteurs d’un exploit retentissant dans un stade situé à quelques kilomètres de là en février 2019, le Stade Rennais va-t-il récidiver ? On ne demande pas mieux !

Rendez-vous mercredi soir, à 21 heures, sur Rmc Sport et Téléfoot la Chaîne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*