Krasnodar, l’autre petit poucet

Le FK Krasnodar est un habitué des pelouses européennes. Ce jeune club fondé en 2008 par l’entrepreneur russe Sergeï Galistky, toujours président aujourd’hui fait preuve d’une belle régularité. Il participe à sa septième campagne européenne d’affilée. Mais comme Rennes, le club des bords du fleuve Kouban dans le sud de la Russie, participera à sa première phase de poule de la Ligue des Champions. Les deux équipes se rencontrent d’ailleurs dès la première journée au Roahzon Park, le 20 octobre avec déjà en perspective la course à la troisième place qualificative pour l’UEFA

Cabella entre dans l’histoire des Russes

Les Byki (taureaux en russe) sont actuellement septième du championnat russe après neuf journées. Pour accéder à ces phases de groupe, ils se sont défaits du PAOK Salonique en barrages (deux victoires 2-1) avec à chaque fois un but d’une vieille connaissance de Ligue 1, Rémy Cabella. Agé de 30 ans, le milieu offensif français retrouve la Ligue des Champions, huit ans après l’avoir découverte avec Montpellier. Egalement passé par Marseille et Saint-Etienne, Cabella a rejoint le club russe en 2019 où il est devenu le transfert le plus cher de l’histoire du club (12M€). Avantage pour les Byki, il n’est jamais facile d’aller s’imposer en Russie. Les Sévillans y ont été défaits il y a deux en Europa League.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*