Hand-CRMHB : Trois raisons de croire à l’exploit !

En déplacement à Coubertin ce samedi soir à 19 h, sur les antennes de Bein Sport, le CRMHB défie l’ogre parisien sur ses terres. Bien évidemment, personne n’ira parier sa maison sur un résultat final favorable aux Bretons. Pourtant, voici trois bonnes raisons d’y croire !

Dynamique. Cela vaut dans tous les sports, même si la longue pause due à la pause sanitaire altère un peu l’idée : un promu, dans l’enthousiasme de sa montée, n’a peur de rien et se trouve souvent là où on ne l’attend pas. Lens, en football, a bien battu le PSG, même diminué. Metz l’a accroché. En hand, la remarque vaut un peu moins mais pourtant, ces Bretons-là, même privé de leur patron en défense, peuvent accrocher n’importe qui, surtout si l’adversaire ne met pas les ingrédients, comme face à Aix pour le champion de France, vainqueur de justesse.

Le PSG dans le doute. Avec déjà deux défaites en Ligue des Champions, le PSG peine à vraiment lancer sa saison et semble se chercher. C’est sans doute le bon moment pour rencontrer l’équipe qui sera néanmoins probablement championne à l’issue de la saison. Sagosen, Abalo et Corrales partis, aux nouveaux, Ferran Solé, Elohim Prandi, Yann Genty et Dainis Kristopans de se mettre au niveau. Personne n’en doute mais si cela peut se faire après la venue des Cessonnais…

Première. Il en faut bien une ! Depuis le début de l’ère qatarie au PSG, jamais Cesson n’a pris le moindre point et reste sur 12 défaites consécutives (bilan total dans l’élite, 2 victoires, 1 nul et 13 défaites). Pour remonter à une victoire cessonnaise à Paris, remontons au 11 novembre 2011, 26-28 à Coubertin. Côté Irréductibles, Romain Briffe, Romaric Guillo et Sylvain Hochet étaient de la partie. Le premier nommé sera de nouveau présent ce soir à Coubertin. Pour signer un exploit retentissant ? Chiche ?

Le groupe : Jozé Baznik (g), Rok Zaponsek (g) – Tanguy Le Fur, Sébastien Poirot, Sajad Esteki, Rudy Seri, Romain Briffe, Marco Mengon, Allan Villeminot, Florian Delecroix, Mathieu Salou, Youenn Cardinal, Jordan Camarero, Hugo Kamtchop-Baril, Igor Anic, Julien Luciani. Entraîneur : Sébastien Leriche.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*