Foot-SRFC : Un nul pour démarrer à Lille (1-1)

En déplacement dans le Nord, les Rennais ont offert une bonne prestation dans un match globalement maîtrisé dans les grandes largeurs, marqué par une expulsion de chaque côté.

Avec une formation disposée en 4-3-3, sans Eduardo Camavinga, encore trop juste pour démarrer mais au-dessus du lot à son entrée lors de la dernière demi-heure, la formation bretonne a mis en échec des Lillois pas vraiment au point. Une frappe de Maouassa, un Raphinha intenable mais un carton rouge qui change tout, logique, pour un pied trop haut de Sacha Boey (qui s’est offert une grosse frayeur en retombant sur la tête) sur Reinildo (38). Sur l’action qui suit, alors que Julien Stéphan n’a pas encore pu faire son changement, Jonathan Bamba mystifie la défense sur un délice de passe de Xeka. L’affaire semble tourner mal mais Lille, à son tour, est réduit à dix pour un terrible tacle par derrière de …Reinildo sur Raphinha. Rouge direct et tout le monde à 10 !

Après le repos, le Stade Rennais domine et ne sera jamais menacé par les lillois qui vont plier notamment durant la dernière demi-heure et finir par céder. Opportuniste, Damien Da Silva vient pousser au fond le ballon au second poteau (74′), là où Eduardo Camavinga avait échoué quelques minutes plus tôt (69′). En fin de partie, Flavien Tait mais surtout Martin Terrier (85′), qui trouve le poteau, sont proches de réussir le coup parfait mais échouent d’un rien. Peu importe, ce Stade Rennais-là à su revenir et montrer un caractère prouvant une certaine continuité et des qualités déjà là. La semaine prochaine, face à Montpellier, place à la confirmation pour le retour de la LIgue 1 au Roazhon Park.

Julien Stéphan :  » On est malheureux en première période, menés alors que Lille n’a pas eu grand chose. On a eu beaucoup de caractère pour revenir et quelques occasions en fin de match pour l’emporter. On a fait un match consistant et terminé très fort, c’est très bien pour une première journée. Nous avons quelques regrets sur la dernière demi-heure, on finit mieux physiquement et on a été plus dangereux qu’eux dans l’utilisation des ballons. C’est un très bonne base pour la suite. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*