Les scores du lundi : un « week-end presque parfait » !

Pour son troisième match à la tête du SRFC, Bruno Genesio devait confirmer sa première victoire, ce samedi à Metz. La victoire, (1-3), permet aux « Rouges et Noirs » de recoller au classement à un seul point de Marseille, et à 4 petits points de Lens, qui occupe actuellement la cinquième place. Jérémy Doku, critiqué pour son manque d’efficacité, a enfin débloqué son compteur et Martin Terrier a confirmé sa bonne dynamique actuelle. L’entraîneur rennais se dit satisfait, sur le site du club,  » pour plusieurs raisons, la première pour les trois points, c’est le plus important. Mais je suis aussi satisfait du contenu de la première mi-temps et aussi de notre comportement lorsque l’on a été réduits à dix, que ce soit dans la solidarité que l’équipe a affichée mais aussi dans la gestion technique que l’on a eue. Ça nous a permis de nous procurer des occasions même à dix. » On retiendra tout de même deux points noirs : le carton de Jérémy Doku mais aussi le but encaissé en fin de match, empêchant Alfred Gomis et sa défense d’aligner un second clean-Sheet d’affilée.

Pour le Cesson Rennes Métropole Handball, c’est un tout autre contexte au fil des semaines. Après 40 minutes de jeu, les Cessonnais étaient encore devant au score avant de s’écrouler totalement après une situation à 7 contre 4 mal négociée. Les hommes de Sébastien Leriche voulaient se relancer après quatre victoires consécutives mais l’entrée en jeu de Cesar de Almeida (13 arrêts / 53%) associée à la montée en puissance du Fenix ont permis aux toulousains de prendre le large à un quart d’heure de la fin du match pour ne plus jamais être repris (23-31). Cesson devra faire avec un calendrier serré et compliqué dans les 30 jours à venir, à commencer par Nantes le weekend prochain. Un match à aborder sans pression, en position d’outsider, avant d’affronter Tremblay et Chartres, deux adversaires directs face auxquels il faudra prendre des points, et vite !

Du côté de l’URB, à l’inverse, tout roule, avec deux victoires en deux matchs ! Mardi, les rennais recevaient Vanves. Un premier quart temps qui appartient aux adversaires avant que Rennes ne réagissent et s’emparent du reste du match (81-70). Vendredi, la Rochelle découvrait la salle Colette Besson et repartira avec des souvenirs mais sans point. Les deux équipes ont livré une partie de haute volée, serrée, comme le montre le score à la mi-temps 36-36. De retour sur le parquet, l’URB prend le jeu à son compte et ce jusqu’au coup de sifflet final (75-74). Les Rennais prennent s’installent ainsi sans faire de bruit, à une seconde place remarquable et bien méritée. Cerise sur le gâteau, Bryan Pamba et Cheick Sekou Conde font partie du 5 Majeur de la semaine, édité par Pro-Am Média.

Du côté du volley, la double confrontation fille-garçon contre les équipes d’Halluin a tourné à l ‘avantage des Bretons. Les filles commencent mal leur match, avec des fautes directes qui leur font perdre confiance. Après un temps mort technique, elles reprennent l’avantage dans le premier set et sur tout le reste du match. Les Rennaises remportent le match 3-0, ce qui n’était pas arrivé depuis deux mois. Elles finissent la phase régulière à la 7ème place avec de gros regrets, eut égard notamment aux points retirés sur tapis vert. Direction maintenant la deuxième partie de saison avec les playdowns et la pression des matchs au couperets, même si cette équipe a toutes les cartes en main pour se maintenir. L’histoire a été plus simple pour les garçons, qui s’imposent également face à Halluin (3-0). Une victoire qui leur permet de conserver la tête du classement à quatre journée de la fin de la première partie de saison.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*