Hand – CRMHB : Les Irréductibles sont de retour !

Dans une atmosphère bien particulière, due au contexte sanitaire actuel, la Glaz Arena a renoué avec ses Irréductibles et ce, avec la manière ! Face à un prétendant à l’Europe, Saint-Raphaël, renforcé par les arrivées de Melic et Marescot, en provenance de Chambéry, les Cessonnais ont toujours été dans le match, bien qu’encore un peu irréguliers, pour remporter un précieux point sur le gong.

Le début de match est à sens unique, avec des Bretons déchaînés ! En pleine réussite devant et pouvant s’appuyer sur un Jozé Baznick infranchissable, Youenn Cardinal et ses coéquipiers volent sur le premier quart d’heure et mènent 11-5 au bout de 20 minutes. Saint-Raphaël termine mieux la première période et recolle avec un 4-7 salvateur. A la mi-temps, néanmoins, en toute logique, les locaux sont devant mais ont perdu Romaric Guillo, sur blessure (15-12).

Le retour des vestiaires est néanmoins plus délicat. Les Varois, piqués au vif, sont en réussite et reviennent très fort, pour prendre une première fois l’avantage à 16-17. Ce Cesson-là a néanmoins du mental et ne lâche rien, restant collé à un but au tableau d’affichage. Pour trois fois deux minutes, Igor Anic est très sévèrement exclu, comme un illustration d’un arbitrage plus que moyen, pas vraiment favorables aux Irréductibles. De retour après une rupture des ligaments croisés, Allan Villeminot inscrit son premier but de la saison, tandis que Youenn Cardinal, pour son retour dans l’élite, affole les stats (11 buts au total). Jusqu’au bout, le match est terriblement accroché. A cinq minutes de la fin, Cesson revient à égalité, en supériorité numérique (26-26). La partie est intense et indécise avec un Rudy Seri en poste de pivot, faute de spécialiste du poste. La dernière possession cessonnaise est gaspillée malgré un arrêt de Rok Zaponsek à (26-27). mais c’était sans compter sur un ultime rebondissement à quatre secondes de la fin, avec un pénalty et l’ expulsion de Xavier Barrachet pour anti-jeu, offrant à Youenn Cardinal le pénalty du point du nul. Sans trembler, le numéro 29 renverse une Glaz Arena conquise !!!

Cesson prend ainsi un point face à un adversaire de haut vol, ultra efficace en seconde période. Riche d’enseignement, cette première sortie de la saison appelle à l’optimisme et à l’envie d’en voir plus très rapidement. Appelé de tous en pré-saison, l’état d’esprit Irréductible semble bel et bien de retour.

Buteurs : Delecroix (1), Villeminot (1), Anic (2), Briffe (4), Salou (2), Cardinal (11), Mengon (4), Seri, Guillo, Camarero, Esteki, Le Fur (1), Lemonnier, Poirot (1). Baznick (11 arrêts), Zaponsek (1 arrêt).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*