Foot – SRFC : Diego Godin sur la short-list

Il est typiquement le genre de joueur que l’on préfère avoir avec que contre soi… International uruguayen (135 sélections, 8 buts) ayant pris part aux trois dernières coupes du monde, Diego Godin, défenseur rugueux, intelligent et très efficace sur coups de pied arrêtés, défensivement comme offensivement, fait incontestablement partie des meilleurs à son poste aujourd’hui encore, malgré ses 34 ans.

Longtemps pilier de l’Atlético Madrid (9 ans), qu’il rejoint en 2010 après avoir découvert la Liga avec Villareal, ce fidèle soldat, avec qui l’on peut partir tranquille au combat, n’est pas désiré à l’Inter Milan, désireux de s’en séparer malgré les deux ans de contrat restant. Comme indiqué par le 10 Sport puis par Ouest France, le Stade Rennais s’est bel et bien renseigné sur le garçon pour renforcer sa défense. Le joueur, lui, aurait également pris quelques renseignements auprès d’Edinson Cavani, fin connaisseur du championnat.

Deux problèmes de poids se posent néanmoins : d’abord le Stade Rennais n’est pas le seul sur l’affaire, puisque Lyon, via Juninho est aussi en course depuis juin dernier pour attirer le défenseur de la Celeste, pour le moment sans convaincre. La Juventus se pencherait également sur le cas du joueur notamment en cas de départ de Rugani, évoqué comme suivi par Rennes… Plusieurs clubs de Premier League, enfin, se sont aussi penchés sur le cas de Diego Godin, pouvant répondre, et c’est là le second bémol, aux demandes salariales du joueur. Si celui-ci souhaite rester en Europe jusqu’à la prochaine coupe du monde en 2022, ce ne sera pas gratuit pour son nouveau club. Son salaire mensuel est estimé à ce jour entre 5 et 6 M€ par an soit à minima 500 000 € mensuels.

De quoi refroidir bien des prétendants pour un joueur garanti 100 % fiable et efficace mais plus près de la fin de sa carrière que du début. A suivre.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*