Foot-SRFC : Le Stade Rennais domine facilement Châteauroux 3-0

La communauté « Rouge et Noir » attendait cela depuis le 8 mars dernier, soit plus de cinq mois. Bien qu’à huis-clos, ce retour au football ne peut que ravir le Stade Rennais et au-delà du simple fait de se retrouver tous autour du terrain de la Piverdière avec un match, les enseignements sont positifs.

En sparring-partner, Châteauroux n’a guère posé de problème à un Stade Rennais plutôt intéressant, vainqueur net et sans bavure 3-0. En première période, l’équipe alignée par Julien Stéphan se dispose en 4-3-3.

Dans les buts, Edouard Mendy n’aura utilisé ses mains que pour donner les consignes, nullement sollicité en 45 minutes. Dans les couloirs, Hamari Traoré à droite a plutôt bien combiné avec Martin Terrier, en vue pour sa première et buteur opportuniste en sang froid à l’affût au second poteau sur un corner de Flavien Tait. A gauche, Faitout Maouassa a délivré une mi-temps dans la lignée de sa forme du début d’année. De nombreux débordements, des combinaisons et même un coup-franc très bien tiré des 30 mètres proche de tromper Fabri. Dans l’axe, le duo Damien Da Silva-Gerzhino Nyamsi fut solide et peu sollicité. Devant eux, la triplette Eduardo Camavinga -Steven N’Zonzi – Jonas Martin a montré de belles perspectives avec une complémentarité plutôt intéressante. La jeune pépite rennais en a profité pour offrir un vrai récital technique, ne perdant pas un ballon et s’offrant quelques gestes venu de la planète « Grande Classe ». En attaque enfin, Adrien Hunou a pesé sur la défense en se créant une occasion tout comme Flavien Tait et Martin Terrier, proche de marquer tour à tour à la demi-heure de jeu.

Après la pause, Julien Stéphan a intégralement changé son équipe, offrant du temps de jeu à la jeunesse rennaise. En défense, Sacha Boey, Lilian Brassier, Brandon Soppy et Arnaud Truffert ont été impeccables devant Romain Salin, pas plus sollicité qu’Edouard Mendy lors du premier acte. Au milieu, Yann Gboho positionné en 6, s’est montré remuant aux côtés de Benjamin Bourigeaud. Raphinha, très affûté, s’est offert un pénalty pour une main dans la surface avant que Georgino Rutter ne triple la mise dans la foulée. Aligné en pointe, il fut remplacé par M’Baye Niang pour le dernier quart d’heure. Armand Laurienté, lui aussi entré en jeu et plutôt entreprenant, laissa sa place à Clément Grenier.

Ce premier galop d’essai permet au Stade Rennais de valider une première partie de préparation qui va désormais laisser cinq jours de repos aux Rennais avant une deuxième partie de préparation qui passera par la Piverdière avant un second stage à Arzon. Prochain match amical le 1er août à Vannes face à Angers, avant d’enchaîner contre Lorient puis Brest.

STADE RENNAIS FC – CHATEAUROUX 3-0 (1-0). 

Buts : Terrier (16e), Raphinha (62e s.p.), Rutter (64e) pour Rennes. Avertissement : Ib. Cissé (83e) à Châteauroux.

Stade Rennais FC : Première mi-temps : E. Mendy – H. Traoré, Da Silva, Nyamsi, Maouassa – Martin, Nzonzi, Camavinga – Terrier, Hunou, Tait. Deuxième mi-temps : Salin – Boey, Soppy, Brassier, Truffert – Bourigeaud, Del Castillo, Rutter (M. Niang, 76e), Raphinha, Gboho, Laurienté (Grenier, 76e).

Châteauroux : Première mi-temps : Fabri – Cordoval, Morante, Opéri, Alhadhur – Raineau, Muluma, L. Leroy – Chouaref, Goncalves, Hassan. Deuxième mi-temps : Bedfian – Fofana, Ib. Cissé, Mbone, Ezzaytouni – Nouri, Canelhas, Sangante – Grange, Keny, Tormin.

Retrouvez les photos du match sur notre page Facebook.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*