Foot-SRFC : Nicolas Holveck passe l’oral de Pleine Lucarne

Ce mercredi, chez nos confrères de TV Rennes dans l’émission Pleine Lucarne, le nouveau président rennais a répondu aux nombreuses questions de Vincent Simonneaux, Benjamin Idrac et Kévin Guisnel. 45 minutes menées tambour-battant avec plusieurs enseignements :

  • Le mercato sera…long ! Les dossiers Salisu et Terrier sont toujours d’actualité, tandis que Serhou Guirassy est de plus en plus proche de la Piverdière. Il manque encore un accord sur le montant du transfert avec Amiens mais les discussions sont très bien engagées. Le président rennais a également affirmé son souhait de « rester sur le marché français et de ne pas faire trop d’expérience, avec une prise de risques minimale ». Pas de joueurs sud-américains donc, dont l’acclimatation peut être complexe. Avant d’envisager ces recrutements, le club souhaite se « staffer » pour, à l’avenir, accueillir parfaitement les nouveaux venus (langue, vie de tous les jours, installation optimale des proches des joueurs en question). Une évolution de plus vers l’excellence, notamment dans le travail hors terrain. Pour autant, malgré les multiples rumeurs, Nicolas Holveck prévient : « Il y a beaucoup de prise d’information, mais peu d’attaque de la part des clubs extérieurs. Pour l’instant, tout le monde est dans un rythme lent, car le marché est un peu fermé.« 
  • Au niveau des prolongations de contrat, le président rennais a de nouveau ré-affirmé son optimisme sur une prolongation à venir pour Hamari Traoré, toujours en discussions. Les cas des jeunes Yann Gboho et Lucas Da Cunha, ainsi que celui de Faitout Maouassa n’ont pas été évoqués.
  • La Piverdière va subir un lifting dans les deux ans à venir, pour devenir un véritable centre de vie, avec notamment, au cœur du projet, l’installation d’une équipe féminine (enfin) au Stade Rennais. Sujet important aux yeux de la nouvelle direction, celle-ci revient enfin sur le devant de l’actualité : « Aujourd’hui je crois que, pour tout le développement des clubs professionnels, le football féminin est vraiment un élément important. Il y a une dimension sociale très forte. Et pourquoi les petites filles ne viendraient pas jouer au foot au Stade Rennais, avec demain une équipe élite au sein du club ? C’est l’avenir. Je peux vous dire que, dans le projet de la Piverdière, la place est réservée pour le football féminin. C’est un sujet de réflexion important au club en ce moment. On va sûrement commencer par l’école de foot parce que c’est la base de la pyramide. On réfléchit justement à créer une école de foot féminin et nos missions, à terme, c’est d’avoir une équipe féminine, et vite. Je ne sais pas si on ira vers la première division. En tout cas, on va créer ce département féminin et on va le développer.« 
  • Le nouveau maillot sera présenté le 16 juillet prochain. Il devrait rendre hommage à une personnalité de Rennes et touchant également au Stade Rennais. Selon nos informations, il ne sera plus partagé entre le rouge et le noir comme cette année mais retrouver une forte identité rouge avec de petits rappels de noir.
  • Matchs amicaux avec ou sans public ? Pour le moment, la question n’est pas tranchée mais le club travaille et réfléchit à de potentielles diffusions ou accueil du public en fonction de l’évolution sanitaire : « Il n’y a pas de décision prise pour le moment pour les matches amicaux. Accueillir du monde réclame pas mal de contraintes sanitaires, avec les villes, les instances. »  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*