Une fois de plus, l’URB a fait valoir sa spécificité de l’année : intraitable à domicile, impuissante à l’extérieur ! Pour preuve, une nouvelle défaite, très nette, du côté de Laval, 77 à 50. Avec ce revers, l’équipe boucle sa première partie de saison à une septième place mitigée qui laisse certains espoirs mais aussi de vraies interrogations sur la capacité à s’exporter loin de Colette Besson. Toujours dans les clous à 4 points de la tête du classement, les Rennais peuvent néanmoins nourrir quelques ambitions pour 2018.

Les filles de l’Avenir, elles, ont confirmé la très belle prestation de la semaine passée face à Trégueux. A Mondeville, les « bleu et blanc » se sont imposées 73 à 55, se plaçant à deux unités du podium d’une N2 où elles auront peut-être  un coup à jouer en 2018, dans une poule plutôt ouverte.