Le carton plein continue pour le REC Rugby. Alors que se présentait face à lui le plus gros adversaire de la poule en la personne de Bobigny, le quinze rennais a infligé la même punition qu’à toutes les autres équipes de la poule, à savoir la défaite (6-18) ! Neuf succès en neuf matches,  les « noir et blanc » marchent sur la poule de Fédérale pourtant annoncée comme la plus relevée et la présence en play-offs au printemps prochain ne fait plus l’ombre d’un doute.  Forgue ouvrait la marque mais Bobigny atteint le repos devant (6-3). En seconde mi-temps, c’est un autre match. Les Rennais prennent les commandes et Cocetta s’offre un premier essai. Un peu plus tard, Le Berre inscrit à son tour un essai ajouté à une pénalité et une transformation de Forgue, pour une victoire finale parfaite.

De son côté, Le Rheu a moins maitrisé son sujet, bousculé tout au long de la partie par Beauvais, concurrent direct au haut de tableau. Réduits à 14, les Rheusois ont cependant trouvé les ressources pour s’accrocher et aller chercher l’exploit à l’ultime seconde. Menés 16-15, ils obtiennent une pénalité dans le rond central. Sans peur, Danny Fraasen, comme à la parade, envoie la « chique » entre les poteaux, pour une victoire haletante et menant les Brétilliens à la troisième place du groupe. Une performance énorme !

Pour parfaire le week-end de rugby local, les filles du Stade Rennais ont enchaîné un second succès d’affilée très précieux à Bobigny. Une victoire obtenue in-extremis, avec notamment un essai en fin de partie pour les banlieusardes parisiennes (22-24). Grâce à ce succès, obtenu sans ses internationales, le Stade Rennais regagne une cinquième place plus conforme à son rang et revient à deux points de Blagnac, quatrième. Le 10 décembre, face à la lanterne rouge, Bayonne, le SRR sait ce qu’il aura à faire pour revenir dans la course aux play-offs.