Pour les rubgymen du REC, le championnat a repris depuis le 17 septembre. Avec un début de championnat canon : trois matches, trois victoires !

Quoi de mieux pour entrer dans le vif du sujet qu’une rencontre virile et accrochée avec les voisins du Rheu ? Devant un public chaud et passionné, c’est un derby très rythmé et un score très serré tout du long de la partie qui est offert pour démarrer la saison. Un match tout en puissance : plaquages, rushs, percussions. L’occasion pour de nouveaux joueurs comme Eddie Gauche, Jorge Gonzalez ou encore Chris Walker de se montrer sur la pelouse. (21-18)

Pour leur deuxième match, les joueurs du REC se sont déplacés sur la pelouse d’Arras. Cette jeune équipe du nord a démarré la partie pied au plancher. Le match a pris une autre tournure après que les équipes aient reçu chacune un carton rouge et un carton jaune. A ce moment-là, la partie tourne en faveur des rennais qui signent-là logiquement, au métier, leur première victoire à l’extérieur. (10-38)

Dimanche, enfin, pour le compte de la troisième journée, c’est Saint-Denis qui rend visite à Rennes. La rencontre a permis à l’effectif rennais de montrer son mental pour résister dans une partie difficile et accrochée. Mais le REC n’a pas perdu son objectif et sa détermination. Résultat, une nouvelle victoire, la troisième :  18-9.

Après une très bonne saison l’an passé en ayant atteint les 16ème de finale du championnat de France  en Fédéral 2, le REC part avec de nouveaux objectifs ambitieux, déjà démontrés sur le terrain. La poule de Fédéral 2, dans laquelle évolue le REC, s’annonce relevé avec comme adversaire AC Bobigny 93 , Drancy et Beauvais, eux-aussi vainqueurs de leurs trois premières sorties, la bagarre s’annonce emballante ! Vivement le 15 octobre et un troisième match à la maison face à Genevilliers, battu au Rheu la semaine passée.

Marie Martel