Foot-SRFC : Camavinga rennais l’an prochain ?

Comme sur le terrain, où il respire le plaisir de jouer et parfois, une certaine insouciance, Eduardo Camavinga régale aussi lorsqu’il a l’occasion de s’exprimer devant la presse. A deux jours du déplacement à Marseille, il a ainsi répondu aux questions, n’évitant pas les interrogations sur son avenir en Bretagne. Sous contrat jusqu’en juin 2022 avec le Stade Rennais, le jeune milieu de terrain ne s’est pas caché, évoquant la possibilité de prolonger son bail avec son club formateur. «Est-ce que je pourrais prolonger ? Oui. En ai-je envie ? Oui». Difficile désormais, si il y a de départ l’été prochain, de rejeter la « faute » sur le joueur qui serait trop pressé d’aller voir plus « haut ».

Pour autant, la prolongation du joueur, surtout destinée à empêcher toute possibilité de départ libre en juin 2022, n’a pas encore aboutie : «Qu’est-ce qui bloque ? Je ne sais pas, il y a des négociations. Si vous voulez parler de ça, il y a mon père. C’est une réflexion sur tout». Avant d’ajouter, au sujet du changement de conseiller : «Le changement d’agent ? Ce sont des choses qui arrivent, il ne faut pas rester sur ça. Je fais confiance à mes parents tout simplement», a-t-il conclu.

La balle dans le camp du Stade Rennais

Le club est donc désormais face à ses responsabilités sur ce dossier, avec l’accord possible pour rester du joueur mais surtout deux alternative. La première serait d’offrir un nouveau contrat répondant aux demandes du joueur et de son entourage, sur lesquelles aucun chiffre n’a filtré. Celui-ci pourrait alors repartir pour une dernière saison avec son club formateur afin d’être solide et armé pour rejoindre le très haut niveau.

La seconde option serait de voir le jeune homme partir pour une probable somme importante, dont le montant reste compliqué à définir, eut égard à la situation sanitaire en Europe et à ses répercussions à ce jour difficiles à estimer. Avec le terrible épisode des droits TV en plus, le Stade Rennais peut-il ignorer les offres qui ne manqueront pas d’arriver ? Nul ne sait à ce jour exactement où en sera le club breton en juin. S’il fait partie des bons élèves de Ligue 1, les ventes seront peut-être indispensables pour atteindre un certain équilibre et le jeune international ne manquera pas d’offres.

Suivi selon les experts mercato par les plus grands clubs européens, comme le Real Madrid, le Paris SG ou le Bayern Munich, Eduardo Camavinga a intelligemment dégagé la balle de son camp, laissant à son club le soin de régler la situation au mieux. Un nouveau drible parfaitement réussi pour un garçon définitivement déroutant et sympathique !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*