Volley : RV35 : Kévin Leroux : »C’est fini pour nous « 

Comme annoncé hier, le rideau va tomber sur le Rennes Volley 35 et le volley professionnel à Rennes avec lui… Débouté par la DNACG lors de son deuxième passage, le club, qui a la possibilité de faire appel devant le CNOSF ne devrait, selon nos informations, par recourir à cette possibilité.

En première instance, le club s’est vu refuser l’agrément pour évoluer en Ligue A par la CACCP. Les reproches sont multiples (lire ici) et la décision devenue inévitable.

Ayant formulé une demande d’agrément en cas de disparition du Rennes Volley 35, le REC Volley n’a pas été entendu et repartira en Elite Une la saison prochaine (décisions CACCP). Le volley pro à Rennes, la coupe d’Europe, les ambiances de feu, c’est donc fini…

Joint ce vendredi soir, Kévin Leroux, porteur du projet de reprise avec un groupe d’actionnaire sur lequel reposait les derniers espoirs rennais, accuse le coup : « C’est une très grande déception. La réunion de lundi s’était plutôt bien déroulée, nous étions optimistes mais malheureusement, la DNACG a choisi de ne pas changer sa décision. Cette fois-ci, c’est terminé et le CNOSF ne changerait rien, car n’intervenant pas sur les problèmes financiers. Le club va hélas disparaître et c’est une terrible nouvelle, notamment pour son formidable public, toujours fidèle et chaleureux, ainsi que pour les joueurs, staff, direction et même sponsors du clubs, dont beaucoup avaient apposé leurs signatures pour nous accompagner dans le projet que nous portions. Je les remercie d’avoir cru en nous, de s’être impliqués. J’imaginais une histoire qui serait belle mais malheureusement, il en est autrement. C’est fini pour nous, l’histoire ne tenant que si le club restait en Ligue A *** « 

Si le groupe d’investisseurs s’en va, le club, qui n’a pas encore communiqué, peut encore saisir le CNOSF voire le TAS (Tribunal administratif du sport). Peu probable, en écho aux propos de l’international français oà l’image du message d’au-revoir posté par le coach Nikola Matijasevic sur son compte Twitter ce vendredi soir :

Une bien triste fin probable à l’issue de la meilleure année sportive du club.

*** Retrouvez l’interview complète de Kévin Leroux mardi prochain dans notre prochaine édition papier.

1 Comment

  1. Y’a pas de mots pour exprimer ce que je ressents…
    En tant que bénévole, pouvoir assister aux matchs, applaudir les bons et beaux ballons, faire du bruit d’encouragements, vendre un maximum d’articles pour faire en sorte que le logo soit porté par le plus de supporters possible !
    Tout cela : que du BONHEUR …qui s’en va , en un souffle !!!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*