Après avoir subi, logiquement, la loi de Paris puis de Montpellier, les joueurs de Nikola Matijasevic comptaient bien sur ce déplacement au pays de Brassens, à Sète, pour composer un premier chant de victoire. Mais il n’en est rien… S’ils ont remporté leur premier set –le troisième du match- les Rennais souffrent d’absence et du manque d’automatismes en ce début de saison. Déficients au service, ils s’inclinent chez des Sétois (25-18,25-19,29-31,25-18) pourtant eux aussi en mal de points en ce début de saison. Chez nos confrères de Ouest France, le coach analyse : « On ne tient pas la distance, on comment trop de fautes en attaque et au service. On savait que le début de saison serait difficile. Il n’ay pas encore le feu mais on a besoin d’avoir notre effectif au complet. » Celui-ci devrait être renforcé dans les jours prochains par un joker médical dont l’identité n’a pas encore filtrée. En attendant, samedi soir contre Tourcoing, pas d’autres alternatives que la victoire !

Dans le même temps, en nationale 2 féminine, les Rennaises sont en tête ! Celles du CPB se sont inclinées à Paris Saint-Cloud (3-2) tandis que les filles du REC l’ont emporté et reviennent à égalité avec les Cerclistes à la première place du championnat.