CRMHB – Les Irréductibles Cessonnais– Actu Handball

A quelques heures de la réception de Valence, équipe en grosses difficultés du championnat restant sur six défaites, le président du CRMHB fait le point avant le match de ce soir.

Avec neuf points en huit matchs, le bilan est très mitigé au regard des ambitions initiales. Quel regard portez-vous sur ce début de saison ?

Pour le moment, nous sommes en deçà des attentes, tant sur le plan des résultats que du contenu. C’est insuffisant et il ne faut pas se cacher, nous attendons beaucoup mieux. Aujourd’hui, ce n’est pas nous qui devons avoir peur des autres équipes mais l’inverse. Nous savions que ce championnat serait âpre, accroché. On l’a vu avec Massy battu le weekend dernier ou Cherbourg et Limoges, longtemps accrochés…

Cesson, pour sa part, a perdu en fournissant un match loin du niveau censé être le sien à Strasbourg. Ne risquez-vous pas de regretter très vite tous ces points perdus en route ?
Evidemment, nous ratons des grosses opportunités de raccrocher le duo de tête tout de suite. On ne se facilite pas la tâche et on laisse passer beaucoup trop de points. Il faut que nous prenions notre destin en mains et que nous arrêtions de regarder les autres. Je pensais nos trois victoires d’entrée en championnat synonymes de dynamique lancée mais la suite a été moins réjouissante, même si nous avons fourni un bon match à Limoges malgré la défaite. Quelque chose ne tourne pas rond et il faut vite que tout le monde se regarde en face et prenne ses responsabilités.

Quelle solution pour cela ?
Cela passe par les dirigeants, le staff, les joueurs, il faut réfléchir à optimiser au mieux notre potentiel. Aujourd’hui, trop de choses négatives transpirent dans les attitudes, les comportements. Qu’un joueur passe au travers une fois, ok, mais quand c’est toute l’équipe, nous ne pouvons pas l’accepter ! Je n’ai pas de formule magique pour régler tous les problèmes mais à l’évidence, nous allons réfléchir aux différentes possibilités pour rapidement améliorer tout cela, en bonne intelligence, et permettre à tous d’avancer. Nous ne pouvons pas rester ainsi. Notre public, toujours fidèle, mérite du plaisir quand il vient à la Glaz Arena, et non de vivre les matchs dans le stress à chaque fois. Contre Valence, nous n’avons pas d’autres choix que de gagner pour récupérer les points perdus à Strasbourg mais surtout, enclencher une vraie série. Nous n’avons plus de temps à perdre.

Recueilli par Julien Bouguerra

Sébastien Leriche sur le banc ce soir.

Le journal Ouest France annonce ce mercredi matin l’arrivée dans le staff de l’équipe fanion en tant qu’adjoint de Sébastien Leriche, jusque-là directeur du centre de formation cessonnais et entraîneur de l’équipe réserve, arrivé en juin dernier en provenance de …Valence. Celui-ci vient renforcer le staff aux côtés de Christian Gaudin et Mehdi Boubacar, maintenus à leurs postes. Stéphane Clémenceau explique : « Ces réorganisations ont pour but de trouver des solutions à nos problèmes. On fera un point d’ici à la fin de la semaine. ».