A quelques jours des premiers matchs amicaux, Yérime Sylla, l’entraîneur du Cesson Rennes Métropole Handball livre ses impressions sur la préparation et le début de saison qui s’annonce compliqué face à Chartres, puis Saran. Une interview à retrouver sur le site des Irréductibles cessonnais en vidéo.

Yérime, comment se sont passées les deux premières semaines de préparation ?
Plutôt bien. Nous avons beaucoup misé sur le physique avec la possibilité de récupérer sur les weekends. Maintenant, nous n’aurons plus de temps pour cela donc la fatigue va commencer à s’accumuler avec les premiers matches. Nous avons axé le travail sur la capacité à encaisser et à endurer les efforts qui vont suivre, ce aussi, pour la saison qui arrive. Beaucoup de physique donc, pas mal de courbatures, sur les jambes notamment. Les nouveaux joueurs appréhendent tout ça, avec la découverte de notre façon de travailler. Il y a une bonne ambiance et ça, c’est important. Nous avons commencé un peu le jeu à la main, car dès mercredi, nous jouons, même si ça ne sera pas complètement abouti au niveau tactique. Nous avons travaillé les combinaisons avec peu de contacts. Il y aussi la mise en place d’un peu de défense pour prendre des repères sur l’attaque et harmoniser le jeu entre les nouveaux joueurs et les anciens. Ils se transmettent le témoin sur notre projet de jeu. Tout ça se passe plutôt bien.

 

Vos recrues s’adaptent-elles bien ?
Ils n’encaissent pas trop mal le boulot physique, même s’ils souffrent plus que ceux qui sont déjà habitués à notre manière de travailler. Ils sont très très impliqués, je trouve, et appliqués et ça c’est une bonne chose. Après, on connaît la faculté des anciens à intégrer les nouveaux donc ça se déroule bien. Je suis content de « Guné » (Guomundur Helgson) qui a fait une demi-saison chez nous, malheureusement il s’était blessé à la cheville mais revient très bien. Fred Beauregard, lui, a un problème au genou mais il a été très bien pris en charge par le staff médical. Il devrait revenir très vite sur le terrain avec nous.

 

Quelle est la suite de votre préparation estivale ?
Nous partons dès mercredi à Caen. Puis on monte sur Anvers pour faire un premier tournoi avec des adversaires qui nous permettront de travailler correctement. L’idée sur les premiers matches amicaux que nous allons disputer, est d’avoir diverses rotations mais aussi que des affinités entre les anciens et les nouveaux se construisent. Sur la deuxième partie, le niveau va grimper. Il s’agira donc d’être un peu plus près pour affronter ce que l’on va connaître tout au long de la saison.

 

Quelle sera votre approche du début du championnat ?
Il va falloir être forts !  Nous avions été piégés par Pontault-Combault l’année dernière. On s’aperçoit que les équipes de Pro Ligue sont très bien préparées. Le premier match c’est Chartres. On a souffert en coupe de France contre eux, donc nous savons qu’il faudra être prêt dès le départ. Ensuite Saran : on connaît les problèmes qu’ils ont posé à toutes les équipes en début de championnat l’année dernière. Nous les avions battus difficilement d’un but. On sait que ça va être un match compliqué. Ces deux parties vont lancer notre saison. Nous avons déjà en tête qu’il faudra être prêt le jour J.

Propos retranscris par Marie Martel